1er Relais du Chocolat

Publié le par Webelette

 

L'an dernier nous avions organisé un flash-run pour manifester notre désapprobation quant à l'annulation un peu "abrupte" des foulées du chocolat, course appréciée des petits et des grands et Christian Kehlhoffner son organisateur nous avait alors présenté le projet à venir sous forme de courses par équipe qui a bel et bien vu le jour cette année.

Moi les courses par équipe, j'adore ! , j'adore l'idée de se défoncer la couenne (et j'ai du stock ;-) pour le collectif.

1300 métres à courir le plus de fois possibles en une heure et à 4  ca va nous faire combien de tours c'te affaire là ?  pas le temps de faire les comptes (j'avais pas révisé avant de venir) que Tic m'annonce avec joie "ah mais tu connais pas la suprise ??? ben finalement on va pas courir 01h00 mais 01h30 !! "

Bah aprés tout, 30 mn de plus, quand on aime ;-)

On récupére puce, dossard, notice de la puce, explication du passage du relais ....à ce stade, cela me parait un peu abstrait mais j'aurai le temps d'observer puisque nous avons décidé de l'ordre de passage du relais en allant de la + jeune à la .....- jeune soit Laura, Laurence, Olivia et moi.

Et c'est parti pour l'echauffement et le reperage du parcours.

Est-il nécessaire à ce stade d'évoquer le sens d'orientation féminin lol ? En fait, nous avons voulu nous assurer que la nidification des espéces protégées ne serait pas menacée dans cette jolie forêt ;-)

Ca y est le départ est donné, les fauves sont lâchés

L'ambiance est sympa et fair-play : tout le monde encourage tout le monde, peu importe le maillot, l'équipe, le club - de l'etat d'esprit sportif à l'état pur :-)

Bien sur, il y a les chevaux de courses qui vous dépassent à une allure folle mais tout en vous encourageant (merci les gars), les différences de rythme sont impressionnantes, la connerie à ne pas faire c'est d'accélerer pour les suivre un tout petit peu, certes c'est grisant mais le phénoméne d'aspiration ne fonctionne pas du tout :en 3 foulées ils sont hyper déja loin et nous totalement asphyxiés et avec cette douce sensation d'avoir subitement revetu une armure de plomb (ou en terme technique : fricoter avec l'anaerobie lactique)

Du parcours, j'aimais bien le passage dans la forêt car là à chaque tour je me disais que ca sentait bon l'ecurie car on voyait l'arche jaune , on entendait un peu les clameurs d'encouragement :-)

L'effort est reellement violent et il faut surtout pas laisser refroidir le moteur pendant les tours. Dans la zone de passage de relais, c'est interessant de voir comment chaque équipe quelque soit son niveau, se donne à fond, discute stratégie et écart ;-)

Hé oui, on a tous un dossard sur le ventre qui veut bien dire qu'on est pas à l'entrainement.

.A 10 minutes de la fin, nous faisons les comptes : Laura, Laurence et Olivia seront bonnes pour un 5eme tour chacune, mais moi j'en serais dispensée ...quoi que si il avait fallu le faire, le mental etait prêt (bon, les cuisses , ta g****).

Aprés l'effort, le réconfort et quelle bonne idée que cette pasta-box-party :-) et c'est pas tout !!! fallait pas oublier le petit lot surprise (un joli petit sachet de chocolat).La chasse aux oeufs pour les petits .

Gâtés nous l'avons encore été au moment des podiums avec une paire de chaussure Puma , un trophée orginal realisé par une entreprise d'insertion, une médaille en chocolat.

Un grand merci à Christian et à toute l'équipe autour de lui (partenaires, bénévoles, secouriste, Philippe l'irondoc, Freddy au micro), à Yann pour les photos (et l'inscription de nos 3 équipes), aux spectateurs et photographes pour leurs encouragements et bravo encore à mes équipières et à tous les coureurs pour cette matinée de dépenses calorique et d'effort bien sympathique.

 

Rdv pour la seconde édition en 2015 !

credit photo Yann Schuler (Jog'r)
credit photo Yann Schuler (Jog'r)
credit photo Yann Schuler (Jog'r)
credit photo Yann Schuler (Jog'r)
credit photo Yann Schuler (Jog'r)

credit photo Yann Schuler (Jog'r)