5 km de Lingolsheim

Publié le par Muriel

 
La particularité de cette course est qu'elle se déroule  "de nuit" enfin à 18h00 mais il fait bien sombre .Je ne sais pas si vous faites le meme constat que moi, mais il me semble que les sensations ne sont pas les memes quand on court la nuit. Inconsciemment, la crainte de la chute ou de la torsion de cheville fait que l'allure n'est pas la même que qd il fait jour.Paul a participé à cette course l'an passé, moi non, mais il me disait que lui aussi se sentait moins sur de lui.
J'ai jeté un coup d'oeil aux perf des V1 en 2006, ouh la la, faut pas s'attendre à grand chose de ma part, juste le plaisir de participer à cette course organisée par Christian Kelhoffner à qui l'on doit notamment le magazine "Courir en Alsace" dont je suis une lectrice assidue.
Il a fait fort Christian et tenu compte des remarques des participants de 2006 : un circuit mieux éclairé, un espace + grand pour le retrait des dossards, une pasta-party après course sans qu'on se marche les uns sur les autres.
Irreprochable comme organisation ! à force de participer à des courses il est vrai que l'on à matière à comparer.
Victime de son succés, le retrait des dossard (dans la catégorie : inscription par internet) à connu qq embouteillage.Pas de panique pour autant puisque la course a été légérement décalée pour que tout le monde puisse prendre le départ.
Moi ca m'a permis de retrouver mes collégues de l'asptt et d'autres copines (notamment Laurence de l'IBAL)

Et cette course alors ?
ben j'ai été reperer un peu le terrain avant l'échauffement.Etant donné qu'il n y' avait pas de    " risque de podiums" , je suis partie sans stress , cool raoul, en plus je dois bien avouer que je sentais encore ds les cuisses, les effets de la seance de la veille..

Au 3eme km, j'ai été remontée par deux coureuses et là je dois dire que la partie est devenue interessante .Nous sommes restées au coude au coude, elles m'ont meme repris qq métres.Pas grave, j'etais en mode "recup" pour l'assaut final :-)
au 4eme, j'ai commence à accelerer progressivement jusqu'au 500 derniers metres , elles commencaient à craquer et moi il me restait du jus, pour la fiesta des 200 derniers métres.
Je suis passée sous le chrono sans vraiment regarder, je savais que je finissais en moins de 22 et ca m'allait plutot pas mal.Mes 2 poursuivantes sont arrivées respectivement 8 et 11 secondes derriere et m'ont chaleureusement félicité et remercier pour les avoir "tirer" sur la fin.Sympa les filles !
Plus tard, je decouvrirai qu'il s'agissait de 2 vétéranes et que j'ai eu bien "chaud aux fesses", j'en suis d'autant plus heureuse que jusqu'à présent l'une d'entre elle me devancait régulierement.

Et à l'arrivée qui m'attendait ??
la Chipie !! , elle n' a pas couru mais est venu encourager les copains, c'est vrai que j'ai entendu mon prénom, mais quand on court on a pas vraiment le temps de regarder d'iù viennent les encouragements.
En tout cas , j'ai trouvé cela trés chouette de sa part.

Je suis restée à la pasta party pour papoter et suis allée voir le classement par curiosité car je ne connaissais tjs pas mon chrono final.
J'ai terminé en 21'49 - 3eme V1F et 10eme au scratch féminin ce qui m'a valu de monter deux fois sur scéne et d'etre recompensée 2 fois :-)
Cela doit etre mon 10eme podium de l'année mais je suis tjs aussi surprise (et heureuse) de voir mon nom dans les 3 premières de ma catégorie car si je me retourne 3 ans en arriere, je courais alors le 10km en + de 53mn et le 5km en + de 25mn et j'etais bien loin dans les classements...