La journée du Marathon du Vignoble

Publié le par Muriel

A débuté pour moi trankillou..ohh pour une fois que je coure pas un dimanche et que je peux juste dormir :-) A l'heure où j'ai émergé , bon nombre d'entre vous en etait a plus d'une heure trente de course.
Il fait beau mais deja super chaud : 27 degrés !! ca me rapelle vaguement des souvenirs ca !
La grosse feignasse que je suis prendra son petit dej sur sa terrasse en pensant bien à vous ;-) Bon mais, il etait aussi question que j'aille faire un peu d'exercice moi !! pfff trop chaud, pas envie.
Direction Molsheim donc pour aller vous encourager vous tous, courageux héros des temps modernes qui êtes en train d'affronter les éléments.
Nous arrivons à 11h30, soit 3 h de course pour les Marathoniens et 1h pour les semis (au passage j'avais cru comprendre que le semi parait à 9h30)..meme à l'ombre ca cogne grave.ON discute avec une jeune femme dont le compagnon court ici son premier marathon avec un obj de 3h45..on essaie de lui faire comprendre que ici et dans ces conditions, le finir sera deja enorme mais non, elle est sure qu'il fera ses 3h45...allez on lui souhaite, après tout on ne le connait.Peut etre en a t'il les capacités?
A voir l'etat de certains, ca fait peur!Le samu tourne pas mal , l'hélico de la securité aussi.
Nous sommes placés dans le virage à 200 metres de l'arrivée, on verra arriver mes copains de club : Clément, Claude..Je guette surtout la miss Angélique..Elle se paye un semi comme cadeau d'anniversaire :-) La voilà, enfin c'est elle qui m'a vu..dommage j'ai pas eu le temps de sortir l'appareil.Gérard et Christophe suivront .J'ai pris qq photos quand j'ai eu le temps de vous apercevoir, de degainer l'appareil et le mettre en mode rafale..



Sandrine, la Miss Furieuse, arrive fraiche comme une fleur..si si Sandrine, je t'assure, toi t'avais pas l'air marqué par l'effort..;d'ailleurs t'es sure que tu as couru ton semi ;-) D'ailleurs t'etais tellement rapide, que j'ai pas eu le temps de "shooter"
Vla le Philou, il me fait signe du doigt genre "regardes qui es là" ..ah ben le vla le Yoyo..j'espère que tu n'as trop morflé avec la chaleur Yoyo.En tout cas, j'ai bien aimé l'image de Philou au côté de son ami.Philou qui repartira aussitot chercher un autre furieux vers l'arrière.Trés joli etat d'esprit sportif et quelle solidarité entre les furieux.
Nous avons quitté Molsheim vers les 13h00.Il faisait 34 degrés et l'helico en etait à son enieme aller/retour.J'espère juste qu'aucun coureur n'aura mis sa vie en danger :-(

Je vous adresse à tous mes chaleureuses félicitations (meme si je pense sincerement qu'il fallait être complétement cinglé pour courir par cette chaleur).Bonne récuperation 

En fin de journée, alors que les temperatures commencaient à decliner (27), je suis partie faire une petite seance, un petit footing de 15 bornes.