Grand Prix Schwartz

Publié le par Muriel

Une des dernieres grandes courses de la saison destinées aux Catégories 1 et 2 et aux Juniors 2 .Au programme pour eux 133 kms avec 8 GPM (Grand Prix de la Montagne ).
Les gars d'Etupes sont de la fêtes mais aussi les voisins allemands et suisse.70 coureurs au départ.Départ que je ne verrais pas puisque j'ai eu la bonne idée d'aller faire mes courses à Auchan ...un premier samedi de rentrée  !! Embouteillage sur le parking, plus de caddie, re embouteillage dans les rayons stratégiques .Il me fallait juste un grand cahier à petits carreaux ...et 2-3 bricoles, re embouteillage à la caisse.Bref je suis arrivée à la maison à 12h45 , alors que le départ à Saverne etait donné à 13h00.
Heureusement, j'ai trouvé l'itineraire du parcours sur le site de la PEH.
Je suis allée me poster à Ingwiller pour voir passer le peloton. Deja scindé en 2 mais bon Paul est là, tout baigne et d'ailleurs ca baigne meme beaucoup, il pleut non stop !
Je suis ensuite de loin le peloton , à chaque GPM, des gars sautent .Je ne sais pas comment Paul va se sentir sur cette distance et surtout sous la pluie .
Avant l'avant dernier GPM et à la sortie de Ettendorf , les gars se prennent un sacré virage en tête d'epingle avec un retrecisseur en plein milieu et chute d'une partie du grupetto..l'ambulance arrive, 4 gars sont part terre et plusieurs ont des problèmes mécaniques.
Tout cela a cree un bouchon et le reste des coureurs a filé.
Je reprends le programme, pour voir à quel endroit, je pourrais les choper.A Buswiller, il va y avoir un trés méchant GPM, l'avant dernier mais celui mà va faire mal.La au moins, les coureurs vont passer à une allure qui me permttra de les prendre en photo (d'ailleurs m'sieurs les coureurs, si vous pouviez ralentir ...je rigole bien sur !)
Il flotte de plus en plus, je commence à avoir froid ...alors que'est ce que cela doit etre pour les coureurs !! Au sommet de la bosse, ca grimace, ca s'etire hmmm ca sent les crampes tout cela.Franchement je les plaints, ils viennent de se taper 95 kms sous la pluie et il en reste encore 40.
Paul nous dira qu'à partir de là cela a été terrible, il etait perclus de crampes et d'ailleurs je le voyais s'etirer les bras,les jambes.Quand j'ai vu le panneau 20 kms, j'etais soulagée mais eux etaient vraiment dans le dur.Plus que 10 kms.Je retrouve Jean Michel qui était signaleur à cet endroit et à qui j'ai donné régulièrement des nouvelles de la course.Il aurait préféré pouvoir suivre Paul surtout sur une course pareille mais comme il fallait 130 signaleurs, toutes les forces vives du club ont été réquisitionnées !

Je n'ai pas vu l'arrivée car pour des raisons de sécurité la Police avait bloqué les accés et à chaque fois que je 'aventurais dans une ruelle, je me trouvais face à un panneau "route barrée".

Après un sacré gymkhana, j'ai trouvé un itibneraire bis pour rejoindre l'arche d'arrivée ...Sur les 70 coureurs au départ, seuls 35 ont terminé et Paul se classe à une plus qu'honorable 27eme place.C'est un coureur épuisé que j'ai ramené à la maison et d'ailleurs, il n' a pas demandé son reste et s'est endormi dans la voiture .

Avec tout ca moi j'ai pas couru mais j'avoue que je ressens ma petite baisse de motivation habituelle à ce stade de la prépa Marathon.Tous ces weeks ends à se lever tôt pour aller s'entrainer, courir .
Parfois j'en ai marre ...