Journée riche en émotions

Publié le par Muriel

Courses de la Wantzenau

Perdue dans mes pensées sur la route, j'ai failli louper la sortie d'Autoroute .Heureusement , des chevaux passaient sur le côté droit de la route et tout en me demandant ce qu'ils faisaient là , la suite logique s'est construite : cheval = club équestre = waldhof = la wantzenau .
Hé la Blonde, reveilles toi et prends sur ta droite !!!
J'arrive sur un parking bondé comme un jour de Noel ou de Soldes ..l'heure tourne,chui pas garée, j'ai pas mon dossard et chui pas echauffée.
Retrait des dossards : un petit bug a mis la pagaille et plusieurs centaines d'inscriptions via Internet (dont la mienne) n'ont pas été prises en compte, retour à la case Inscription où il ya foule.Encore une petite montée de stress .C'est surtout chaud pour les coureurs qui vont prendre le départ du semi , fort heureusement la course sera un peu repoussée.

Nous vl'a donc sur la ligne de départ. Je connais le semi, le 10 kms de la Wantzenau mais jje n'ai jamais eu l'occasion de tester le 5kms ici.Rapide briefing avec moi meme avant le départ : essayer de ne pas partir comme un bolide et priviligier une allure réguliere .
Pour ma course, je termine en 21'47mn et 3eme V1.Je ne peux pas dire que j'en soir hyper satisfaite car sur un parcours comme cela, j'aurai dû et pû passer sous les 21mn mais compte tenu de mon etat de forme actuel et de ma blessure, ca ira pour cette fois.
Merci à tous pour vos encouragements.Ca fait toujours du bien :-)

Douche (alors là faudrait vraiment faire qq chose car elles sont toujours toujours froides chez les filles !!! ) puis retour sur la course pour la voir l'arrivée du semi et de mes nombreux potes.On est à 1h26 et le speaker annonce l'arrivée imminente de la première feminine Speedy Kat.P'tain, Speedy ...1H26 mais t'as mangé quoi du lion ? un Mars ..Notre Speedy Kat arrivera qq minutes plus tard en améliorant son chrono de 2 mn par rapport à 2008, puis Nadia , le Scoatch, Bip-Bip, Ventralair
Allez, je vais la cueillir après le passage sous l'arche d'arrivée .Elle termine en 1H40 pile poile comme en 2008.Suivi ensuite de Arc en Ciel en 1H43 et Pascaloo en 1H45 et Bolau, la Grande Zaza et Globule Rose.
Tous sont contents de leurs chronos et je partage leur joie :-)
Forrest : 1H23 (il court encore + vite depuis qu'il n'a plus de cheveux lol).

Podium : alors là faut que je vous montre ce que j'ai gagné : des bracelets reflechissants , certes rien de revolutionnaires mais regardez la marque !!!

WOWOW




Bon c'est pas tout, là il est quasi 14h00 et j'ai un cycliste qui m'attends à Wittenheim (68).

Tour du Canton - Wittenheim (cyclisme)

Un premier petit coup de "T'es ou ?"  pour annoncer  que je suis à 10 mn.La course est partie depuis une bonne heure .200 coureurs c'est beaucoup et pour certains, c'est la 1ere de l'année.
La 1ere de l'année + peloton de 200 coureurs = risques trés important de chutes.P
aul est bien placé dans le peloton, ca roule sur certaines portions à 50 kms/h.

2eme coup de "t'es où" et je comprends vaguement : "Paul - chute - vélo cassé" ...Ouh là.Qq instants + tard c'est un Paul écorché de partout que je retrouve.Ce que je pressentais est arrivé .
Paul m'explique en langage fleuri que "certains ne savent pas rouler" , qu'il y a un coup de frein malheureux et c'est un paquet de bonhommes qui a chuté violemment. Les degats collateraux sont conséquents puisque certains cyclistes à terre ne parviennent pas à se relever et le Samu tourne !
Paul s'en tire finalement avec une fourche de vélo complétement bousillée. Il a plus mal pour le vélo qu'à ses propres blessures (1 avant bras écorché  + la main droite et la hanche).




Où comment transformer une fourche en "maracas" dixit Paul qui retrouve le sens de l'humour





Championnat de France de Cross

Un petit coup de fil d'Olivia qui annonce que nous avons un Champion de France de Cross, qui a fait une course superbe , c'est Driss El Himer !!!!

Bravo Driss


Olivia quant à elle est satisfaite de sa course .Il  lui manquait juste la boue (attention c'est sur ce genre d'anecdote que naissent les surnoms)

Promis l'an prochain, on te laisse pas toute seule aux France ;-)