Garmin 405 CX

Publié le par Muriel

Voilà je commence enfin à comprendre le fonctionnement de mon nouveau bijou mais pour mieux comprendre encore son fonctionnement, rien ne vaut d'aller courir avec.

1ere impression : l'acquisition des satellites se fait de façon ultra rapide par rapport au 305

A part cela j'ai mis du temps à trouver le bon fuseau horaire , pour regler la montre.Ne riez pas car à choisir entre Europe de l'Est, de l'Ouest et Europe Centrale ...fallait deviner quand meme que la carte du monde avait bougé en une nuit et que nous nous trouvons en Europe Centrale .

Je n'ai finalement pas eu la patience de me taper la doc en entier et je me suis bien baladée dans tous les menus, histoire de régler le minimum vital cad les affichages de l'ecran (qui se divise en 3 contre 4 dans la version 305) et on peut afficher 3 cadrans différents .
J'ai reglé l'auto lap sur 1km pour avoir mes temps de passage au kilo.

La grosse différence par rapport au 305 reside dans le transfert des données.Avant il fallait mettre la montre sur le socle, lancer soit Garmin Training Center ou SportTracks et importer les pistes .
Avec le 405 CX, avec la montre encore au poignet, les données sont envoyées directement à Training Center + MyGarmin via une clé usb.
Perso, j'utilise Sport Tracks donc il faut juste que je lance l'appli et idem montre au poignet , les données sont récupérées.
Ce qui est déroutant en revanche c'est le mode de charge du 405 CX : il s'agit en fait d'une sorte de pince qui se clipse à l'arriere de la montre et qui est branchée sur secteur.

A part cela, comme pour le 305 dont j'avais ét hyper satisfaite, c'est de la balle et surtout , détail non négligeable, le 405 CX est bcp bcp plus esthetique avec son joli bracelet bleu ;-)

Nous avons donc été trottinés 1h10 à la fraiche.Ce sont mes derniers jours de vacances, alors j'en profite :-)