Plan perso S1J3

Publié le par Muriel

29°
Pas de course à pied aujourd'hui mais une seance vélo accompagnée de mes 2 cyclistes qui voulaient "tourner les jambes" avant la course de demain.Ca commence donc tranquille sur la piste cyclable jusqu'à Hangenbieten où Paul décide de quitter la piste pour prendre la direction du circuit des Carreleurs.Pauvre de moi !!! à cet instant, je ne sais pas encore ce qui m'attends ..ca commence par la bosse de Hangenbieten...l'horreur absolue...j'avance à peine et arrivée à mi montée , j'en peux plus et je mets pied à terre , le temps de reprendre mon souffle et un peu de force.Paul qui etait deja arrivé au sommet depuis belle lurette , revient à ma hauteur pour me passer un savon à sa façon et je prends le contenu d'un demi bidon de flotte .Il croit que je fais du ciné !! meme pas vrai ...c'est juste trés trés dur et moi je ne suis pas cycliste.$
Je reprends mon courage à deux jambes et je continue cette satané montée , c'est atroce .Enfin du plat , ca va mieux, je souffle et hop c'est parti pour une descente ..j'ai peur dans les descentes.
Quelle cycliste de choc, je fais : j'arrive pas à grimper, j'ai peur dans les descentes ..
Je croyais etre au bout de ma peine et retrouver pépére la piste cyclable , quedale oui ...me voila embarquée dans une 2eme montée (Ernolsheim) .Les cyclistes qui connaissent le parcours des Carreleurs comprendront ma douleur.Elle est moins dure que la précédente , mais bien que j'ai mis les plus petites vitesses (oh la la, oui je sais, il faudrait que je parle plateau, developpement, mais j'y comprends rien moi à tous ces chiffres style 48/12 - 54/24 ...d'ailleurs je ne sais pas si ceux la existent...donc je prefere mon vocabulaire à moi ..voila je suis sur les plus petites vitesses, je mouline comme ils disent).
Après cette montée , il ya de nouveau une descente et nous voila enfin de retour sur la piste cyclable...je me sens plus à l'aise sur le plat ..ya pas photos.Et là, il parait que nous avons roulé à 40km/h (meme moi !)

Bilan de cette sortie : 52km - 1h48 - pas de douleurs aux jambes, les seules douleurs que j'ai ce soir sont celles du magnifique coup de soleil que j'ai attrapé au bras et au dos (ben oui, je n'ai pas un de ces horribles maillots cyclistes et donc j'ai mis une ravissant petit debardeur).

N'empeche que j'ai maudit Paul, de m'avoir trainé dans cette aventure et la prochaine fois qu'il parlera d'aller "tourner les jambes", je me méfierai ;-)