Entrainements difficiles = course facile ?

Publié le par Muriel

En tout cas c'est ce qu'il m'arrive de lire ici et là sur des murs FaceBook ou des blogs ;-)


Donc il ya plutôt interet à ce que je n'en ch** pas trop dimanche vu que ce que je paie de ma personne à chaque entrainement (bon ok les footings, ca compte pas).

Au menu ce soir des 600, 8 pour TIc qui fait ses dernieres seances avant Nice/Canne et le coach annonce .."mais plus lentement que d'habitude " et le leger sourire que j'esquisse n'aura été que de courte durée.

Je vais deja partir sur 6*600 et on avisera (j'ai à présent bien retenu la leçon : ne pas avoir les yeux plus gros que mes mollets)

Parce que son "lentement" à elle, reste bien rapide et si je "suis" à peu près sur les 3 premiers, le 4eme sera là pour me rapeller la différence de niveau 

Le groupe s'est scindé en 2 et je vais enchainer avec le 2eme groupe (Greg et Minnie)et les reprendre au 400 m et  refaire à nouveau 2*600.

J'ai pas trop l'habitude de faire des 600 et je n'ai finalement pas beaucoup de reperes chronométriques mais heureusement il ya mon fidéle carnet d'entrainement pour me rapeller qu'à seance quasi équivalente effectuée il ya 2 mois ..eh bien il y a du mieux.

 

Alors Entrainement difficile = course facile ??==> suite au prochain épisode ;-)

 

ps : en fait, je ne crois pas qu'une course quelle qu'elle soit puisse être facile