La Nocturne du Hans 2010

Publié le par Muriel

Par pure gourmandise :-)


Certes après le marathon de Rotterdam en Avril, le 100 kms de Chavagnes en Mai et le 6h de Mulhouse en Juin, il eut été plus raisonnable de m’abstenir, de lever le pied. Mais …comme les 3300 autres participants qui s’y pressent chaque année, j’adore cette course.Et d’ailleurs rien que pour le tee shirt technique..couleur TURQUOISE , je l’aurais faite

 Amis lecteurs d’autres régions si un jour vos vacances d’été  guident vos pas en Alsace, laissez vous emporter par la féerie. 6 vagues de 500 coureurs  équipés de frontales lâchés  toutes les 5 mn à partir de 22 h00 dans les rues pavées d’Obernai avant d’entamer une grimpette vers le Mont National illuminé, franchement ca vaut le coup !

Certes la course présente quelques difficultés : les parties pavées,la montée vers le Mont National , mais la nuit, les sensations  (en tout cas les miennes) sont bien différentes : déjà vu les conditions, il n’est pas possible d’avoir l’œil rivé sur le chrono. Le mien, je l’ai enclenché et complètement oublié 

 

Je suis partie dans la 1ere vague, bien calée tout au fond pour ne pas me laisser emporter par une allure qui me ferait vite exploser, je suis partie à mon rythme et j’ai essayé de la conserver. Lorsqu’après le Mont National, on est redescendu vers Obernai, c’était vraiment extra de croiser les coureurs des dernières vagues. Au centre-ville, c’était la folie, les spectateurs massés partout, des encouragement qui transcendent et aident à courir plus vite .J’ai été surprise  et cela m’a vraiment touché d’entendre mon prénom à maintes et maintes reprises,  ca va tellement vite et avec la nuit il est impossible  de reconnaitre ni les voix ni mêmes les provenances de ces encouragement. Merci beaucoup à tous mes supporters 

2010-0027--25-.jpg

 Les montées m’ont paru plus « faciles » que les descentes.Le dernier kilomètre est un peu tortueux :  on est au centre ville, dans les pavés et il y a plein de virages, il m’a paru long cette année jusqu’à ce j’arrive dans la dernière magnifique ligne droite avec vue sur la banderole arrivée.

Le coureur derrière moi me demande mon chrono, il a mis 58 ’40. Moi ce sera 58’34 soit 2mn30 de + que l’an passé mais quand on aime, on ne compte pas .

Je retrouve Tic et Clarisse qui ont toutes les 2 fait une super perf et arrivent à 6 secondes l’une de l’autre en 47 mn et qq  et que dire de SpeedyKat qui a pulvérisé son chrono de l’an passé. Bravo les nénettes!!!

Jog’R le Team était quasi au complet ce soir et  il ya de bien jolis chronos chez mes co-équipiers .Je suis fière de vous les gars !!

  

Puis Arc En Ciel qui s’est bien débrouillée pour une première participation, Nathalie venue de Bordeaux  suivie de  Ventralair, BoLau  et enfin la Chipie.

Sympa aussi d’avoir croisé BdPhil que je connaissais par forum interposé et qui passe souvent sur ce blog 

Par rapport à l’an dernier, il va sans dire que ce que j’ai gagné en endurance, je l’ai perdu en vitesse sans compter que le contrecoup de la fatigue des dernières épreuves sportives et de ma vie professionnelle trépidante est bel et bien là à taper l'incruste.

Le moment est venu de faire une vraie coupure de 15 jours  absolument indispensable pour pouvoir récupérer physiquement et nerveusement  et repartir sur de bonnes bases.

Dimanche-l-association-invitait-les-volontaires-a-une-recon.jpg

photos Dna du 16.07 - reconnaissance du parcours