Les courses de Brumath :-)

Publié le par Muriel

Pas trés en forme cette semaine, je ne me suis finalement décidée que trés tardivement à courir et à cocher la case "5kms" du bulletin d'inscription des courses de Brumath.
Le plus difficile a été de m'auto-convaincre qu'il n'y aurait pas de grasse matinée, car pour courir à 9h15 , il fallait décoller à 8h15 et donc se lever bien tôt pour un dimanche.Mon cher et tendre mari et Kikele ont du coup eux aussi été privés de grasse mat.

Au retrait des dossards (mine de rien c'est mon 24eme de l'année), je croise Rose-Marie (plus habituée aux 10 kms) et Catherine (a qui les 5 kms reussissent bien) : elles prendront également le départ du 5kms .
Chaque coureur après avoir retiré son dossard, recoit une serviette..super idée car, cela change des tee-shirts !

Contrairement à la semaine passée, la météo du jour rends l'usage "de la petite laine" obligatoire.
Bonnet ? pas bonnet ? non finalement ce sera sans bonnet!1110 0129
Gants ?? ah oui alors !

Sur la course elle même, les départs et particulierement ceux des 5kms se font toujours "en boulet de canon" et qq métres devant moi une chute et des coureurs qui se mettent à zigzaguer pour eviter le coureur à terre.Ca genère un peu de tension dans le peloton !
Mes kilos defilent de façon reguliere et j'ai en ligne de mire permanente Rose-Marie et Catherine ,il ne me sera pas possible de "boucher le trou" mais je me satisferai pleinement de mon chrono : 20'43 car mon record sur 5kms qui resistait depuis 2008 (20'48 à Soultz) vient de tomber !!!!

Si j'ai tenu à courir aujourd'hui c'est également pour accompagner Yohann ( dont c'est la 1ere course) et FLorian (jeune sapeur pompier), les 2 petits diables qui remplissent la vie de mon frere et de sa compagne et je crois bien qu'aujourd'hui une vocation de coureur est née !

Place ensuite à la course phare : le 10 km avec dans le rôle des favoris : l'excellent Karim Foulouh et chez les féminines : Valentina Enaki , une grande dame de l'athlé (elle a un palmarés impresionnant dont 2 participations aux JO  d'Atlanta et de Sidney) .Sans grande surprise, Karim FOulouh et Valentina Enaki s'imposent avec une facilité déconcertante  l'un en 30'27 (nouveau record sur le parcours) et l'autre en 39'34.

Vu de l'exterieur, ces 2 là ne m'ont vraiment pas donné l'impression d'avoir forcé

Pour finir, un bravo spécial à

- Alexandre Perrardin qui impressionne toujours autant le public et  a eu droit  à un tonnerre d'applaudissement bien mérité à chacun de ses passage

- Anne Rachel, la jeune maman pour son trés joli chrono de 44'36