Les courses du Printemps - Reichshoffen

Publié le par Webelette

Contrariée par ma pietre seance de jeudi digne d'une tortue anesthésiée et asthmatique ( dont aucun zoo n'aurait voulu) , je me suis dit que pour effacer cela, rien ne vaut un petit dossard

Je me suis donc décidée juste avant midi à aller courir à Reichshoffen où j'avais le souvenir d'une course autour d'un joli plan d'eau..

Au choix, un 5 km (2 boucles) ou un 10 kms (4 boucles).Pour moi et au vu la seance initialement prévue dimanche, le 5kms ira pile poil.

Faut juste pas trainer car le départ est donné à 16h30, vite j'imprime le bulletin d'inscription, je le remplis et imprime une copie de ma licence.

Timing impeccable, on  arrive 1h avant , le temps de chercher le dossard , de croiser et de papoter avec Catherine et Pierrot mais aussi Nadine, Seppele, Luigi, Eddie et j'en oublie et de partir m'echauffer accompagnée de Nadine.

Ah oui le plan d'eau est trés chouette, mais j'avais juste oublié quelque détails : le parcours n'est pas plat, il se passe à moitié dans des chemins forestiers et à moitié sur des gravillons....bien, bien, bien , ca va pas être de la tarte cette affaire là 

Le départ est donné dans le gazon avec d'emblée une mini butte à gravir,suivie d' une sorte de montagne russe :-)

1ere-boucle.jpg

je me suis placée sagement en retrait histoire de ne pas me laisser embarquer dans un rtyhme qui ne serait pas le mien mais je surveille à distance le groupe compacte de féminine qui se trouve à moins de 100 métres : Aude, Catherine pas loin, Nadine, une autre féminine qui abandonnera et Véronique Haselwander.

2eme boucle

2eme-boucle-copie-1.jpg

et je ne vais pas tarder à être doublée et encouragée par un "accroches toi Webelette" , c'est un maillot de Morsbronn et je ferais connaissance à l'arrivée de, Christophe, son proprietaire .

Oui, oui Webelette va faire ce qu'elle peut,mais elle est dans la partie la plus dure , cette foutue petite montée dans la forêt et n'a qu'une hâte c'est de retrouver vite fait les gravillons pour dérouler un peu mieux la foulée.

Côté féminin le quator de tête m'a un peu distancé mais j'apercois toujours le maillot de Véronique,Catherine puis celui de Nadine sur qui je vais essayer de revenir, nous sommes dans le dernier kilo , je me sens bien, j'ai les ressources nécessaires pour accélérer, nous sommes dans les 200-300 derniers métres , je double 3-4 coureurs dont Nadine qui a fait une bien jolie course de reprise ;-)


2011-0088-copie-1.JPG

 

Côté résultats !

Le 5 kms est remporté par Benjamin  Walter en 17'10

et chez les féminines :

1ere - Aude Wackenheim en 21'16

2eme - Véronique Haselwander en 21'39

3eme Catherine Gein - 21'43 et 1ere V1 , pas loin derriere son cher et tendre

et je termine 4eme en 22'17 et 2eme V1 , satisfaite de ma course  (d'autant que et meme si l'eau à coulé sous les ponts depuis, j'ai amélioré mon chrono sur le parcours de 1 mn par rapport à 2008)

2011-0132.JPG

le podium des V1 qui n'est pas dans l'ordre protocolaire : Catherine 1ere - Nathalie : 3eme - myself : 2eme (j'ai reçu une magnifique paire de lunettes de soleil aux verres bleus pour faire ma star lol)

 

Une mention spéciale à un petit bonhomme de 70 ans qui m'épatera toujours car j'aimerais bien arriver à son âge et etre capable de faire ce qu'il fait : Bravo Luigi

2011-0031.JPG

 

Nous avons tous reçu un porte gourde MacKinley et à peine le temps de se ravitailler et de debriefer un peu que déja le 10 km partait avec pour eux : 4 fois la boucles ..glupps !

Je préfère de loin être spectatrice et supporter de Jérôme (2eme au scratch), Seppele (2eme V2), Eddie (1er V3 : le papa de Thomas et Michael - le célébre vainqueur du 100 kms de Millau en 2010 et Belvés il ya qq jours) et surtout toutes les courageuses nanas, qui se sont embarquées là dedans !

La 1ere féminine : Elodie est impressionnante de facilité (elle terminera 6eme au scratch en 37'06), et derrière c'est le vide. Cécile suit en 2eme position (elle terminera en 42'48) suivie de Damaris Helminger en 45'39.

 

Après l'effort, le reconfort et en attendant les podiums, nous avons papoté avec Seppele et le temps que j'aille à la voiture chercher une veste, quand je suis revenue...certains en avait profité pour refaire le plein de sels minéraux  (et de tranches de houblon

En conclusion, nous avons passé une bien jolie après midi autour d'un plan d'eau avec autour de nous, des coureurs  et des spectateurs heureux et  en prime comme les infrastructures ne permettait pas de prendre une douche, nous  en avons eu en fin de journée, une version écolo ..du genre de celle qui fait plaisir aux agriculteurs et à tout ceux qui ont un jardin.

 

Pour clore le week end, pas de seance au Coucou pour moi ce matin, juste un footing de récup avec la troupe au complet : Tic, Tac, Minnie, Bouchon, Le Gamin et ses nouvelles Mizuno qui courrent toutes seules , Pierre

Pour certains de jolis chronos et pour d'autre,  cela vaudrait le coup qu'un sanglier vienne à leur rencontre, histoire de tester vraiment leur limite car si marcassin il y a , la maman n'est jamais loin !

Petite anecdote du jour : au moment ou Tic et Tac sont sorties du bois, un " collègue" écureuil a traversé le chemin