Les Noces de Béryl

Publié le par Webelette

C’était un samedi 17 Septembre, il faisait un temps comme aujourd’hui frais le matin, un peu ensoleillé puis pluvieux et j’ai  pensé au  célébre dicton « mariage pluvieux ..."

C’était les derniers instant où la convenance faisait que l’on pouvait encore m’appeler Mademoiselle (ou Mom’Zelle)»

Il y avait là la famille et nos témoins.

Je portais un ravissant ensemble couleur nacre qui m'a toujours fait penser à de la mousse chantilly  (je suis sure que je rentre toujours dedans grâce à la course à pied mais je le ferais pas, il parait que ça porte malheur) et tu portais un costume gris très élégant.

Nous sommes rentrés dans la salle des Mariages, l’instant était solennel tu étais comme toujours très sérieux, trés concentré.

Il y avait aussi cet officier d’état civil, je serais bien incapable de dire si il portait son écharpe à gauche où à droite, mais il y a une chose que moi  je n’oublierais jamais et pour cause : son nom 


Il avait à peine commencer son speech que j’ai piqué un de ces fous rire , j’en avais les larmes aux yeux .Ma témoin etait dans le meme état ...


Coincée entre toi qui me jetais des regards désapprobateurs et ma témoin qui comme moi se bouffait la lèvre pour ne plus exploser de rire : nous étions en train de nous unir pour la vie, de devenir mari et femme devant Jean Bon !!!! 

photo--27-.JPG

 

Il fallait que cela m'arrive à moi !!! (un jour, je vous raconterai l'épisode de ma communion solenelle) enfin bref il manquait plus que l’Abbé Stiole …

J'ai respiré un grand coup pour ecouter ce qu'il disait , et c'etait des choses très très bien , genre qu’à la maison on serait tous les 2 chefs , ce passage-là m’a bien plus.( Dans la pratique, par la suite il a fallu qu’on se dispatche à 2 un certain nombre de Ministères, l’Education, le Sport, les Finances etc…)

Il a conclu par la célèbre phrase : » je vous déclare unis par les liens du mariage » et ce sont d’autres larmes qui ont coulé. Ce qui explique d’ailleurs pourquoi sur les photos, je ressemble à un lapin blanc qui a chopé la myxomatose.

Je suis sortie de là avec un tout nouvel état civil

il a fallu que je m’habitue à ma nouvelle condition de « Madame », d’ailleurs la première fois que l’on m’a appelé comme cela, je ne me suis pas sentie concernée, j'ai tourné la tête pour voir à qui on s'adressait  et aussi que je trouve une nouvelle signature… j'étais devant ma feuille à me dire, bon maintenant tu t'apelles comme cela et là le stylo est parti tout seul et le résultat m'a tellement plus que je l'ai adopté illico.


Depuis quelques années, je te fais le coup de cette autre main où j’ai zéro bague: j’ai bien essayé de te faire gober que "ça y est c’est nos noces de diamant " parce que finalement si en 10 ans on est passé d’une connexion 512 ko à une connexion en fibre optique à 100Mo..Est-ce que 10,15 ou 20 ans de mariage en l’an 2000 cela ne valait pas 60 , il y a qq années  hein ???

Et toi chaque année, tu m’épates à m’offrir des trucs super /genre de la spiruline, du Bcaa …bon, en bague ca le fait pas du tout mais je reconnais que c’est utile et bourré de vertus!


En réalité le côté matériel et convenu de ces célébrations, on s’en fout autant l’un que l’autre.

Les années passent et ce qui reste ce sont les valeurs immaterielles que l'on partage et qui grandissent  au fil du temps : l'amour, la confiance, le respect, la loyauté

Ce qui compte c'est d'étre jour après jour, le passé, le présent et l’avenir de l’autre quelles que soit les épreuves à traverser.

 

 

 

 

Ndlr :

La Minute Culture Générale

Beryl pour moi etait synonyme de magasins de chaussure, place Kléber ..

En fait c'est un cristal, un minéral composé de silicate de béryllium et d'aluminium.

Les variétés transparentes sont utilisées comme pierres précieuses en joaillerie et sont : Aigue-marine, Emeraude (là cela me parle déja plus).