Marathon de Strasbourg J-52

Publié le par Webelette

Chaque mardi et chaque jeudi le rituel est le meme dans le vestiaire :"t'as quoi comme seance toi ce soir ??"

"..et..combien de récup" ??"ah ouais"


Moi je sais que quand j'ai une seance diffcille qui m'attends , cela me rassure de savoir que pour les autres ce sera ...pareil voire plus dur.

Et le plus dur ce n'est pas forcement une seance plus longue, ca peut etre juste des temps de recup ultra court.

il y avait donc au menu des plats de "vma" divers et variés : 20*300 - 15 *500 ou 12 *600 , le tout evidemment avec des recup qui commencent à ce stade de la prépa à se compresser.

 

Une fois l'echauffement terminé, les chaussures qui courrent vite enfilées ...en prépa marathon

 l'ambiance devient studieuse , car plus vite on commence, plus vite on fini .

 

Sur la premiere fraction , je fais souvent des chronos foireux et puis tout d'un coup, l'allure se regle comme un métronome.

Quand arrive enfin la derniere  c'est tellement le bonheur qu'on oublie qu'on en a plein les pattes, comme si de loin on visualisait une arche d'arrivée imaginaire, on lâche tout et celle là est souvent bien plus rapide que tous les autres.


64702_379720132056965_115533718_n.jpg