Oui j'ai courru, non je ne suis pas tombée ...

Publié le par Webelette

En arrivant à Bischwiller hier vers 12h30, nous avons croisé Karim Foulouh, nouveau titre de championnat interegion vétéran en poche et son fidèle accompagnateur Martin que je croise souvent pendant mes footings le long du canal. Nous discutons de sa course, il me dit que le parcours est plus facile que l’an dernier malgré les passages qui deviendront de plus en plus boueux après les différentes courses.

524901_4347581971063_1435126168_n.jpg 

(Photo Raymond pretat)

 

Je retiendrais surtout « parcours plus facile » quoi que l’an dernier, il ne m’avait pas particulièrement traumatisé le parcours.


En allant le reperer, le passage le + à risque (pour moi) sera l’escalade de l’espèce de monticule à l’adhérence proche d’une motte de beurre à température ambiante…à part cela, il y a juste un paquet d’endroit limite marécageux mais point de tronc d’arbres ou de riviere à enjamber.


Dans le cross, mon moment préféré (avec l’arrivée) c’est le moment juste avant le départ où les meutes sont toutes dans leur box, le regard limite féroces à l’attention des autres…


3000 métres, pour le cross court :cela va partir comme une boule de flipper et je sais que je suis incapable de rivaliser avec des coureuses dont le cardio peut monter au delà des 200 pulsations , mon objectif est de ne pas me griller et accesoirement de ne pas chuter d’entrée.


 Ah, voila ma copine « motte de beurre », en face de moi qq un hurle « faut la prendre sur la droite !!!! » , oui parce que bien sur, y a du monde posté à cet endroit !!!

je suis au milieu du monticule, je sens que cela pourrait patiner sous mes pointes si je m’attardais ..et hop me vla au sommet

 

Là en principe, il reste encore une ligne droite dans la foret et ensuite c’est quasi du tout plat et presque du tout sec, là tout de suite , cela va beaucoup mieux, on est à 500 métres de l’arrivée et de l’autre côté de la forêt on attends les clameurs liées aux différentes arrivées.


A 200 mètres, J’aperçois mon autre copine « la banderole arrivée » que je ne suis pas mécontente de retrouver

17623_10151467375162660_83740883_n.jpg

(photo Pascal)


mais t’as déjà courru ??? (sous entendu : tu es déjà  en tenue, tu as l’air d’avoir transpiré, t’as les mollets un peu crades..)..

Stop, là, on arretes de me passer au scanner  … « »eh ben oui j’ai fait le court et non JE NE SUIS PAS TOMBEE » ..tant pis pour la séquence vidéo -gag mais là j’ai une douche à prendre si je veux pouvoir avoir le temps de suivre la course ELITE FEMME et Elite homme

DSC08140.JPG

.les filles ont fait de belles seances ces dernieres semaines et je croise tous mes doigts pour qu’elles recoltent le fruit de leurs efforts.

Au départ, Blandine s’extirpe comme une biche , j’admire cette foulée qui pose à peine pied au sol

 

DSC08177.JPG

Les favorites sont toutes aux avant-postes : Blandine, Line, Simone, Daisy Colibry, Elodie Mené , toutes les 5 vont se mener la vie dure et rien n’est joué !


La première sortira du bois, dans un silence assourdissant..y a pas dire, son passé…a  du mal à passer parmis les spectateurs ..elle sera suivie de Line (1ere V) - Elodie Mené - Daisy Colibry (2eme V) et BLandine (3eme V) - Simone termine 7eme

Rien à voir au tonnerre d’applaudissement auquel auront droit les suivantes jusqu’à la derniere qui elle se paiera une « hola de luxe » venant des boxes ou pietinaient d’impatience les conccurents du cross elite homme .

Bravo les gars pour votre fair-play et votre patience et pour le spectacle que vous nous avez offert ensuite


Félicitations à Blandine (3eme V), Laurence, Olivia, Morgane (3eme espoir), Chloe, Lucie et Mary qui se sont battues comme des tigresses pour leur qualif, le coach peut etre fier de son boulot :-)

 

Quant à moi ==> direction les courses sur route