Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ce qui est gratuit a de la valeur

Publié le par Webelette

Même si j'ai souvent seriné l'inverse aux équipes dont j'avais la responsabilité au cours de mes vies professionnelles, la Robertsauvienne est un bel exemple que dans d'autres domaines on peut totalement renverser la conviction que "ce qui est gratuit n'a pas de valeur".

D'année en année le succès ne se dément pas et les coureurs sont chaque fois plus nombreux car l’événement est loin d’être organisé à l'arrache.

Parking, pré inscription, retrait des dossards, meneurs d'allures, ravitaillement, chrono , arche de départ et d'arrivée (eau, sirop, bière sans alcool), parcours ultra roulant, faudrait être fou (ou blessé ou en vacances) pour passer à côté !

Grosse pensée d'ailleurs pour mes petites sœurs de course à pied toujours convalescentes et malheureusement la fratrie s'est agrandie avec Clarisse contrainte elle aussi au repos forcé.

La Robertsauvienne, J'y cours chaque année depuis un moment car c'est ici que j'ai battu mon record sur 10 km en 2011 et que cela bien sur n'a pas de prix :-)

Depuis, je suis devenue sage, je n'ai plus envie de m'infliger cette pression à toujours, toujours vouloir plus et mieux , maintenant je fais en fonction de l'humeur du chef (conjonction savante faite de conditions météos, état de formeS = fatigue ++ , kilos en moins ou en trop etc..)

Dimanche il faisait chaud limite lourd , côté force en présence féminine, Olivia sauf gros pépins ne devrait pas être inquiétée pour la première place, pour le reste cela devrait se jouer notamment entre Delphine et Solveig. C'est un plaisir de retrouver Anne qui fut sacrée championne de France de marathon dans sa (jeune) catégorie au départ , elle a fait pas mal de piste, de vitesse et je me suis dit qu'elle pourra me malmener ;-)

Les meneurs sont fidèles au poste , en 45 mn c'est toujours le binôme Alexis/Atika qui comme d'hab me reprendront entre le 7eme et le 8eme km , 60 mn Dominique , jean Noel (rentrés depuis une semaine du Marathon du Mont Blanc).

Malika et Yvan seront mes compagnons de foulées pendant ces 10 bornes agrémentés pour ma part d’arrêt au stand obligatoire (trop chaud: le cardio a besoin de redescendre). J'adore ce parcours et particulièrement le dernier kilo ou s’égrènent chaque hectomètres pour nous mener tout droit vers l'arche cachée par un beau petit virage.

Ce dernier km selon son etat de fraicheur a une saveur vraiment toute particulière

Coup d’œil aux tableau d’affichage : 45'18 soit quasi 3 mn de plus qu'en 2011 (= 1 minute de plus par année de plus ;-) , sans doute que j'aurai pu faire mieux sur ce joli parcours mais comme dit plus haut, maintenant j'accepte de ne plus toujours être au taquet : il y a les moments où il faut l’être, ce sont les rdv qu'on prends avec soi même (le prochain aura lieu aux alentours du mois d'Octobre dans la ville de la Mirabelle) et puis tous les autres , ou c'est bon d’apprécier juste le fait de pouvoir courir

En bonus, je repart avec la satisfaction d'avoir peaufiné mon bronzage spécial "coureuse" de partager un podium avec Anne et ...de repartir.les bras chargés de cadeau et tout cela, cela mérite d’être ra pellé, pour l'exorbitant montant de 0€ !!

Et c'est là que l'on se rends compte de l'importance d'avoir de trés bons et fidèles partenaires

Un immense MERCI à Fernand Kolbeck qui organise cette épreuve , aux bénévoles, partenaires et coureurs dans des rôles divers et variés (coureurs certes, mais aussi chargés des dossards, meneurs, ravitailleurs, signaleurs etc..) et bien sur rdv en 2015.

Ce qui est gratuit a de la valeur
Ce qui est gratuit a de la valeur
Ce qui est gratuit a de la valeur
Ce qui est gratuit a de la valeur

Your SEO optimized title page contents My title page contents