Gilles Auberger

gILLES AUBERGER2

 

 

 

 

à mon tour de vous dire trés sobrement le plaisir de vivre cette découverte avec vous.

De la gentillesse de toute l'equipe de Marcel, à la sportivité de tous les coureurs : grand bravo - grand merci.

une pensée pour Vincent qui aurait aimé découvrir avec nous cette aventure.

 

 pour ce qui concerne les séquelles : ma jambe gauche est toute dévissée, et j'ai des courbatures aux zygomatiques !

sportivement : le tartan est finalement un supplice sournois. apparemment un encouragement par la vélocité qu'il suggère. Mais à l'usage, l'usure !!!! et ce matin, les courbatures de muscles jusque là ignorés .....