Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue en Centbornie !

Publié le par Webelette

Avant d'accomplir ce voyage préparé longtemps à l’avance et qui a commencé avec la  saison des cross  il a fallu se mettre dans sa bulle pendant  des semaines.

Le plan en main, je me suis dit « gloups » : il allait falloir trouver le temps de tout caser, tout organiser...Il y a eu des moments vraiment très très compliqué où je me suis dit que je ne parviendrais pas à tout gérer et  que je n’étais pas dans les conditions optimums pour entreprendre un truc pareil ,  qu’il serait plus sage de renoncer du moins pour cette année. Pour le coach qui m'a deja fait gagner tant de précieuses minutes sur marathon, préparer non pas 1 mais 2 athlètes à un 100km cela a été une grande première, heureusement , il nous connait bien et sait ce qu'il peu attendre de chacune de nous. Il a pris les infos et les conseils là ou il fallait pour construire nos plans (chacune le sien en tenant compte de nos différences de niveau  mais aussi des contraintes professionnelles et donc de l'investissement en temps possible).Rien n’a été laissé au hasard. A mesure que l’échéance approchait, il réajustait nos seances aec minutie. Il analysait nos entrainements, nos foulées pour voir comment nous assimilions le travail. Du vrai boulot d'orfèvre ! Malgré le volume important en km et en heures (un marathon et + chaque samedi pendant 10 semaines) et à ma grande surprise il n’y a eu ni bobo ni surcroît de fatigue, ni lassitude ! 

Nous voilà donc 12 semaines plus tard à préparer l’expédition : vélo, accompagnateurS (Paul et Michael) et hop 850 km de voiture jusqu’à Chavagnes en Paillers dans le 85. L’avantage d’y avoir couru en 2010 nous aura fait gagner de l'énergie précieuse sur cette partie « préparatif »Mon objectif était de faire mieux qu’en 2010 et mes 10h42 :  passer sous la barre des 10 heures.

Vendredi : petit footing de 40 mn + réglage des paramètres  la garmin 920 prêtée par John (un ecran avec heure/distance/ temps passé et temps moyen au kilo + 2eme écran temps au kilo et temps moyen au kilo) car ma 620 n’aurait jamais tenu.  Retrait des dossards:  2 pour les coureurs (à épingler à l’avat et l’arrière du maillot + un pour le cycliste) + la puce et la traditionnelle brioche vendéenne + le tee shirt .  J’ai fait la connaissance de Emily, une coureuse à l'accent ensoleillé de Rodez , nous avons le meme objectif et sans doute se retrouvera t'on demain au départ. Je vais croiser Mica et Eddy ainsi que Laurent Escobedo et sa fille Clémence qui l’accompagnera. Nous ne nous éternisons pas car demain c’est debout à 3h et ce serait quand meme pas mal que j’essaie de faire une sieste.

Samedi matin : debout pour tout le monde à 3 heures et en route pour Chavagnes.Le parcours est composé d’une mini boucle + 6 boucles de 16.7 km. Nos accompagnateurs nous rejoindront sur la 2eme. Il fait nuit noire et le peloton est au départ assez compact. Je retrouve Emily dont j'ai fait la connaissance , la veille : elle vient de la marche athlétque et a déjà fait des 24 heures, elle  se trouvera  à mes côtés et nous commençons à discuter tout en surveillant notre allure. Nous arrivons dans la foret et j’ai le souvenir du premier poste de ravito. (Toute à l’heure lorsque les accompagnateurs nous rejoindrons, ils pourront nous ravitailler uniquement dans les zones prévues à cet effet sous peine de disqualification).

Vient une longue ligne droite un passage sur un pont, puis un autre et le 2eme poste de ravito. Les bornes km sont placés et on verra le  50 – 65 – 70 -99 .Pour le moment on approche juste des 16km et nous voila déjà de retour . La maintenant, les accompagnateurs peuvent se joindre à nous .Emily est toujours à côté de moi mais elle ralentira peu après et c’est Laurent qui me doublera. Le jour est à présent levé. Le soleil pointe son nez, je peux me débarrasser de ma veste.2eme tour, nickel nous sommes rejoints par les marathoniens partis à 7heures et du coup cela rajoute de la densité, l’ambiance est sympa et avec les prénoms sur les maillots chacun encourage l’autre.

Musculairement et physiquement tout ira parfaitement  bien jusqu’au 60 eme ou je vais commencer à avoir des crampes au ventre  et pour corser le tout il commence à tomber une pluie toute fine. Je suis mouillée , j’ai froid... bref cela ne va pas fort du tout.Paul me tends une serviette, je m’essuie le visage, les bras. J’enfile son coupe vent cycliste transparent  (le dossard reste visible, sur un championnat de France on ne rigole pas avec ces "détails", idem pour celles et ceux qui pensaient pouvoir courir avec de la musique dans les oreilles : V e r b o t e n ! ). Je commence a avoir des nausées…Dans les poches de mon short, j'ai des gels et de la sporteninen auxquels je ne toucherai pas/plus ..je m’arrête, fausse alerte. Je marche pour rester en mouvement et ne pas me refroidir.Paul me soutient comme il peut. Il me dit que ma foulée est restée identique et que cela va passer.

Je m’arrêterais de longues minutes au ravito principal  pour demander un truc chaud à boire, gentillement les bénévoles vont aller me faire chauffer de l’eau et me préparer un thé. Cela  me fera beaucoup de bien et surtout cela fera passer les crampes.Le peloton s’est à présent bien étiré et je vais me retrouver seule sur des centaines de mètres : cette petite pluie aura endolori plus d’un organisme ! Je suis à la fin de ma 5eme boucle quand je serais doublée par Caroline Dubois , 1ere féminine, dont l’allure est impressionnante, je souris quand je la vois débouler ...en pantacourt ! , elle est suivie de Laurence Klein qui franchira sa ligne d’arrivée sous un tonnerre d’encouragement ,le micro égrène les  secondes qui vont lui permettre de finir pile en 7h59.Tiens Emily est parmi les spectateurs ? Elle me fait signe qu’elle n’en pouvait plus. A contre sens arrive Laurent et Clémence sa fille, c’est dur de le voir abandonner. Paul et moi sommes tristes pour eux.

Allez c’est la dernière boucle, il ne faut pas flancher, je commence le compte à rebours  des kms : plus que 16 km, plus que 15 km ..Aux derniers ravitos, il y a une ambiance de folie !  Les bénévoles vraiment formidables et  debout depuis 5h du matin, toujours souriant et agréables pendant toutes ces heures sans doute plus longues pour eux que pour nous , certains se sont déguisés en « sumo » pour nous faire sourire, ils hurlent  nos prénoms au micro.

Borne 90 km, et Paul me fait remarquer que j’ai  bien repris du poil de la bête et que j’ai réussi a augmenter l’allure.  Boostée par la perspective de la ligne d’arrivée , je termine fort en grignotant les 3-4 féminines qui m’avait doublé entre le 60eme et le 80eme. 98eme km, va y avoir le dernier virage, le passage dans le gazon et ce fameux 99eme km. Paul me hurle dessus pour m’encourager « allez maman plus que 1000 métres, 900, 800 mètre «  «  allez maman  serres les dents encore 3 minutes, c’est quoi 3 minutes, tu vas les tenir et tu seras contente de ton chrono à l’arrivée , lâches rien !!! ». Et ce panneau 250 mètres …et enfin l’arche !!!

J’entends mon nom au micro, un bénévole me fait signe qu’il faut que j’aille sur la file de droite. Ca y est au terme de  9h44 d'effort mon objectif est atteint  et cerise sur le gateau , je termine 2eme V2 donc vice-championne de France . Que demander de plus ? :-)  . Bon Là tout de suite ,j’ai besoin de reprendre mes esprits quelques instants car j’ai vraiment beaucoup donné sur les 10 derniers kilos. Momo et Christine, les accompagnateurs de Olivia sont là, elle arrive douchée. Superbe exploit pour sa 1ere participation : 8h24 – 4eme féminine et en toute logique une qualif pour les Mondiaux à confirmer très bientôt ! J’apprends la belle moisson des autres médailles alsaciennes : Mica 3eme chez les hommes (3 semaines aprés avoir courru le 100km de Belvés quand meme !) , Max Champion de France V3 (je passerai sur l’incident de son podium, n’ayant pas eu le fin de l’histoire mais il semblerait qu’il ait été victime d’une « zumelite » qui l'a privé de la 1ere marche, depuis sa fiche FFA a été corrigée)

Comblée et  heureuse de partager ce chrono et cette médaille avec ma famille qui a pu assister à un podium de championnat de France, avec Jean Marc Ducret -le coach qui peut être fier d’entrainer avec succès  du 100 mètres au 100 km,  et à vous tous qui m’avait encouragé, je quitte Chavagnes en Pailler en révant dejà à mon prochain rdv en Centbornie l’an prochain car je n’ai pas fini d’en explorer les contours.

Mes muscles vont à présent prendre quelques jours de RTT bien mérités avant d'aller à la rencontre des prochaines distances et destinations.

@credit photo : kldconcept

Championnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconceptChampionnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconcept

Championnat de France de 100 km - 16 Mai 2015 - Chavagnes-en-Paillers - credit photos kldconcept

Your SEO optimized title page contents My title page contents