Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Trail du Kochersberg

Publié le par Webelette

Depuis les France de 100km, récupération oblige, il ne s'est pas passé grand chose dans ma vie de coureuse

  • 1ere semaine : repos complet (enfin presque car reprise immédiate du boulot)
  • 2eme semaine : Des séances de 45mn de Home Trainer et Vitabike et 2 footings de 45 mn
  • 3eme semaine : 3 séances de Ht - 2 footings et 1 séance de 200 m
  • 4 semaine : 3 footing de 1h00 et ...le Trail du Kochersberg

Claire LN, ma soeur de course à pieds me parlait depuis longtemps de ce trail à 2 pas de chez elle, magnifique parcours, magnifique organisation, ambiance etc..etc.. sauf que je transpirais à grosses gouttes en imaginant d'avance ma souffrance (cf.mes cross ).Mais aprés tout quitte à faire un footing toute seule comme prévu , pourquoi ne pas essayer?  au moins je ne risque pas de m'emballer côté allure , si cela avait une course sur route, j'aurais passé mon tour et puis Jog'r dont je porte les couleurs est fidèle partenaire de l'organisation. Allez hop, c'est vendu, je vais faire mon baptême du Trail :-). C'est vrai que l'orga est au top, parking assuré , joli village de  course, retrait du dossard en 2 secondes, bar à eau, météo au top (en fait, pour moi, il fera meme trop chaud) . Je retrouve l'autre centbornarde émerite Olivia qui "meme pas peur" va switcher son dossard du 17km pour faire le 26km. J'avoue que dans un moment d'inconscience totale, j'ai bien été tenté qq jours avant de faire pareil en me disant que 26 bornes pfff ...oui 1) MAIS CE N EST PAS DE LA ROUTE , (un début de contracture m'a gentillement rappelé à la sagesse) et 2) j'ai juste 0 experience sur ce type d'épreuve  3) j'ai pas les chaussures adaptées

Je retrouve Claire Ln et Eric juste avant le départ, et ussi Laura, Bérengère (qui elle aussi fait ses débuts sur Trail), Catherine, Pierrot. Ceux qui connaissent le parcours préviennent de la difficulté vers le 8 eme km (ouais ...et le reste ?? lol). Le départ est donné en 2 vagues. La difficulté ira crescendo, au départ, c'est plat  c'est du chemin agricole un peu caillouteux et puis on commence à grimper,  et avant Nordheim, il y a un petit raidillon digne des plus beaux passages d'un cross (heureusement que c'est sec) et je n'aurais pas de scrupule à marcher puisque devant moi ils font pareil. Et ca remonte, et j'ai l'impression qu'il fait de plus en plus chaud. Il se confirme que comme en cross, mes foulées ont du mal à se connecter au terrain accidenté, je bouffe beaucoup d’énergie à essayer de chercher des appuis stables, je me tordille la cheville. Ce n'est pas important, je ralentis, je marche, je profite du paysage splendide :-)

Dés qu'une portion de bitume apparait, qu'elle soit plate, en montée ou en descente , hop je retrouve de suite ma cadence, ma foulée, mon élément quoi ! .Moi "la routarde" ce qui m'a un peu dérouté c'est de ne pas avoir d'indications des km régulières, bien sur il y avait de sympathiques petits panneaux d'indication vers le 5eme, à Nordheim (j'ai meme eu le temps de les lire)

A un moment, un coureur annonce à d'autres qu'on est au 14eme ?? je sais bien que là, je suis un peu moins lucide mais d'aprés mes estimations , cela ne fait pas longtemps que l'on est passé sur la partie descendante donc à tout casser il nous reste 7 km . Je n'avais regardé le garmin depuis le départ (de peur de me casser la figure) et j'ai arrêté de compter ses bips à chaque kilo . Allez un rapide petit coup d'oeil : c'est bien ce qui me semblait :10.50 km ..il nous reste encore un peu de route . Viendra ensuite un passage dans des herbes qui montent presque jusqu'au genoux.J'espère qu'il n'y a pas de bestioles la dedans , style serpent ou autre. Rien que cette perspective me vaudra de trouver quelques ressources pour accélérer.Je ne voudrais pas me voir courir la en ce moment, cela ne doit pas être très fluide (lol)

Au terme de 1h44 d'effort je viendrais à bout de mon  premier mini-Trail (pour ne pas froisser les vrais trailers, c'est plutot une course nature), accueillie à 200 mètres de l'arrivée par Claire LN et Eric et suivi quelque pas derrière moi , j'ai Jog'R le Boss. OUI j'ai souffert, OUI c'etait dur , non pas en raison de la distance (je souriais en me disant que c'etait juste une boucle du récent 100 km) mais plutot de la nature du terrain qui m'a donné du fil a retordre. Mais j'ai vraiment aimé courir  pour le plaisir et sans objectif, en prenant vraiment le temps d'apprécier le paysage car c'est une course qui vaut le détour à tous points de vue et meme si à l'arrivée je jurais que ...plus jamais , je reviendrais l'an prochain pour apprecier encore plus.

Claire LN, termine 17eme au scratch et 2eme feminine suivie d'Eric son cher et tendre et Olivia aura finalement eu raison de s'engager sur le 26 km qu'elle remporte haut la main.Bel exploit aussi de Clement le non voyant qui a courru seul en autonomie avec une balise gps qui lui indiquant le parcours.Contre toute attente, je termine 1ere V2.
C'etait une bonne seance qui ouvre le bal de la prépa suivante : direction Championnat du Monde Master à Lyon, le 16 Aout pour le marathon.

Un immense bravo et merci à l'organisateur et à toute son équipe de bénévoles, j'ai bien aimé  les newsletters régulières et pleines d'infos trés à propos , de recevoir un mail avec le résultat ultra détaillé (merci Marcel) + sms avec le numéro de dossard .L'aprés course etait vraiment trés sympa.

Trail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du KochersbergTrail du Kochersberg

Your SEO optimized title page contents My title page contents